Comment multiplier mon avocatier pour en avoir d’autres

Comment multiplier mon avocatier pour en avoir d’autres
Source des images:
https://www.pexels.com/photo/close-up-photography-of-two-avocados-1261994/

Un avocatier peut mettre jusqu’à dix ans avant de donner des fruits, il donc intéressant de savoir comment le multiplier pour qu’il donne des fruits plus rapidement. Il existe de nombreuses méthodes qui permettent de multiplier une plante, mais elles ne sont pas toujours adaptées à ces dernières.

L’avocatier est un arbre capricieux, le marcottage par exemple fonctionne très mal et le semi vous demandera d’attendre environ dix ans avant d’avoir des fruits. Il existe cependant trois autres méthodes qui peuvent marcher et vous permettront de multiplier votre avocatier en créant un clone de votre avocatier actuel.

La bouture de l’avocatier

Cette technique est la plus facile à mettre en place pour créer un clone de votre avocatier. Voir l'article : Comment bouturer un avocatier. Cependant elle reste déconseillée car le taux de réussite reste très faible.

Pour faire une bouture il vous faudra trouver un avocatier en âge de faire des fruits. Ce n’est pas obligatoire qu’il soit en âge de faire des fruits mais ça vous permettra de gagner du temps sur le clone, il donnera ainsi lui aussi plus vite des fruits.

Une fois que vous avez trouvé un arbre adulte, il vous suffira de couper un branche qui fait l’épaisseur d’un crayon. Préparer un pot avec du terreau à bouture, humidifier le terreau avec de l’hormone à bouture puis de planter cette petite branche dans le terreau.

Il vous faudra ensuite mettre le pot à l’ombre et au chaud et attendre plusieurs mois pour regarder le résultat.

Après deux mois, vous pourrez essayer de tirer légèrement sur la branche, si elle n’est pas sèche et que vous sentez une petite résistance, c’est que dès racine ont été faites. Votre bouture est réussie, félicitation ! Il ne vous reste plus qu’à attendre que cette petite branche se transforme en avocatier adulte.

La greffe de l’avocatier

Cette technique de multiplication est bien plus répandue que la bouture pour les avocatiers. Son taux de réussite est bien plus élevé, en revanche elle demande davantage de technique. Nous ne décrirons pas le processus de greffage dans cet article, vous pourrez trouver tout un tas d’informations sur la greffe de cet arbre sur le site Avocatier.fr.

Pour réaliser une greffe il vous faudra un greffon, un porte-greffe, un couteau à greffer, du filme plastique et un mastic à greffer.

L’avantage de la greffe est que vous pourrez utiliser en porte greffe une variété résistante au sol où vous souhaitez faire pousser votre avocatier et en greffon un avocatier qui donne les fruits qui vous intéressent.