Comment bouturer un avocatier

Comment bouturer un avocatier

Comment bouturer un avocatier

L’avocatier est un arbre plutôt difficile à bouturer et son taux de réussite est relativement bas, en revanche il est quand même possible de réussir à faire partir un plant à partir d’une bouture. Il faudra simplement accepter que le taux de réussite soit bas et en faire plusieurs.

Pourquoi bouturer un avocatier

Il existe de nombreux tutoriels vous expliquant comment faire pousser un avocatier à partir d’un noyau, cependant la durée pour que le noyau germe peut prendre énormément de temps, de un à deux mois. Lire aussi : Comment multiplier mon avocatier pour en avoir d’autres.

C’est pour cette raison que la bouture peut être avantageuse, elle vous permettra, si elle prend, d’avoir un premier plant assez rapidement.

La bouture vous permettra aussi de vous assurez d’avoir un clone de l’arbre sur lequel vous avez pris la branche. Si c’est un arbre qui fait de beaux avocats, alors vous vous assurez que la bouture fera de même.

Comment faire une bouture

Pour faire une bouture d’avocatier vous devrez déjà avoir un avocatier assez grand dont la tige fait au moins 60 cm de haut. Vous devrez identifier une tige jeune, dont la couleur est encore verte et qui a au moins un ou deux bourgeons.

Par la suite vous devrez couper 30 cm de cette tige et supprimer les feuilles présentes pour optimiser le développement des racines. Lire aussi : Comment éloigner les chats des plantes ? Ne vous inquiétez pas, le nouveau plant d’avocatier verra ses nouvelles tiges démarrer par les bourgeons.

Prenez un petit pot, remplissez le de terreau à boutures et humidifiez bien la terre. C’est optionnel mais vous pouvez aussi acheter de l’hormone à bouture pour optimiser vos changes. Il faudra simplement humidifier la terre de cette hormone et vaporiser le bas de la tige d’avocatier avec cette hormone pour favoriser l’enracinement.

Placez la tige d’avocatier dans la terre, à 10 cm de profondeur. Puis essayez de garder la terre la plus humide possible jusqu’à ce que vous voyez le bourgeon grandir.

Pour garder la terre humide il est possible de couper une bouteille en plastique en deux et placer son cul sur la tige pour faire office de serre.

Une fois que le bourgeon commence à pousser, vous pourrez diminuer le nombre de fois que vous arroserez la plante pour éviter que la terre moisisse. L’avocatier est très sensible à la moisissure.